Catégorie : Non classé

  • On le pendit pour de bon! ce crime ne fut pas puni

    M. Moi-meme j’en pourrais dire quelque chose; moi et bien d’autres! et nous le dirons quand il faudra. . Ils doublent l’angle du boulevard. Le descendant des pirates maures rapteurs de filles tressaillit sous le regard de cet oeil tres noir, tres grand, enflamme, ou il reconnut une race de feu, soeur de la sienne. […]

  • Il y a des braves gens partout, c’est entendu! –et, dit m

    Elle eut des soins particuliers pour la toilette des dessous dont elle savait toutes les perfidies: des dentelles anciennes sur des chemises de soie, des bas rose pale a bouffettes ou les diamants dardent les feux de leurs facettes. Alors, moi, j’eus l’idee de faire porter aux canards, a tous les canards de Sollies, les […]

  • Ou maure! repliqua en riant le bon m

    . Elle s’en trouve confuse et se laisse conduire. Et ceci augmentait encore chez elles un singulier desir de monter dans son estime, dans son esprit et dans son coeur. . Comment cela? –Tenez, monsieur le comte, regardez devant vous. Et j’ai quelque satisfaction, je l’avoue, a vous remercier avec une voix humaine, des bons […]

  • Le comte, preoccupe malgre lui de l’accueil froid et compasse que lui avait fait don melchior,

    Nous ne rapporterons pas les insultes et les avanies que les ministres expulses et les eveques eurent a subir pendant le cours de leur voyage, depuis Puebla ou on les retint prisonniers jusqu’a la Veracruz ou on les menaca, on leur jeta des pierres, et la populace voulut se porter aux dernieres extremites contre le […]

  • Ce besoin est un fait physiologique, comme la faim

    Maurin l’eleva, regardant le soleil a travers la couleur purpurine d’un franc vin de pays: –On dirait le sang des coeurs!. Bon, fit-il avec un sourire, l’affaire n’est pas aussi desesperee que je le craignais, nous reussirons. Une a une. . Prions-la. Labarterie, la tete coiffee de la casquette ronde, en velours, sonnait du cor […]

  • Et la petite console le cul-de-jatte

    Pardieu, nous nous sommes connus tout enfants, repondit l’autre de meme. Dolores passait ainsi des jours tristes et decolores, au fond d’une etroite cellule, privee de tous rapports avec le monde, et ne conservant plus meme l’espoir d’etre un jour rendue a la liberte; son frere, du reste, lui avait fait connaitre sa volonte a […]

  • Cabissol a penetre tous les dessous de l’ame populaire, en lui entendant raconter _le bon conseil

    . Reste mienne et laissons le temps nous donner conseil. L’ephebe, d’abord, se figure etre ridicule. Du reste, le haut de forme, depuis son apparition, a toujours excite la verve railleuse du populaire de chez nous; il a tout de suite choque le bon sens national. Tout en se parlant ainsi a lui-meme, l’inconnu s’etait […]

  • Il y a pourtant des anes a gonfaron, mais l’etranger bien eleve ne doit pas s’en

    Dona Dolores, et les personnes qui l’accompagnaient, n’atteignirent l’hacienda que quelques moments avant le coucher du soleil. Du reste, je vous avoue qu’ayant ete eleve dans la perspective continuelle de ce mariage, le sachant inevitable, je me suis peu a peu habitue a la pensee de le contracter et ce sacrifice n’est pas pour moi […]

  • Moi, je suis un honnete homme, je marche droit devant moi, vous n’aurez point la lettre,

    Les bijoux dont elle n’avait pas voulu se defaire, furent retires de leurs ecrins de velours grenat pour parer ces mains longues et fines et son cou royal. La foule de nouveau fit obstacle entre les arrivants et les gendarmes. . Apres avoir suivi pendant dix minutes environ cette direction, le cavalier parut se reconnaitre, […]

  • Quand je suis la que je laboure et que vous passez, vous me demandez toujours si

    Ces soldats etaient tous bien montes et bien armes. . Eh bien! il me semble que je l’ai toujours connue. Mais, vous, Alessandri, dit-il, il faut, de votre cote, renoncer a vos histoires; on les connait. Encore votre decouragement. Vous trouvez? dit M. Des parfums brulerent continuellement dans des cassolettes aux riches ciselures et des […]